Les actualités du groupe Roullier : Innovation

Avr
2018

 24h au laboratoire de R&D en Nutrition Animale au CMI Roullier

24h au laboratoire de R&D en Nutrition Animale au CMI Roullier

Écrit par Groupe Roullier / Publié dans Innovation

Avec deux rumens artificiels et deux digesteurs, le laboratoire “efficience nutritionnelle“ ouvert au cours de l’été 2016 est chargé de tester en conditions contrôlées différentes formulations. Immersion au cœur de l’innovation en Nutrition Animale avec le Dr Anca Lucia Laza Knoerr, Manager R&D, et son équipe.

visuels article na FR1

8h30 – Derniers préparatifs

Comme toutes les semaines, l’équipe est à pied d’œuvre pour mettre en place l’essai du jour dans le laboratoire en “efficience nutritionnelle“ au CMI Roullier à St - Malo. En attendant la livraison des jus de rumens frais, essentiels pour le bon fonctionnement des deux rumens artificiels, Anca fait le point avec ses équipes.

10h – Lancement des essais

Les jus arrivent comme prévu. L’équipe les met à réagir avec les différentes préparations à tester. “Chacun sait ce qu’il a à faire ; le jus de rumen est un produit frais et fragile donc tout doit être prêt pour son arrivée“, souligne Anca. “Nous préparons tous ensemble minutieusement le dispositif la veille. Par ailleurs, pour pouvoir analyser l’influence d’une formulation alimentaire sur l’efficacité de la nutrition, nous devons réaliser plusieurs fois les mêmes tests et nous devons être bien préparés pour exploiter au mieux le potentiel de nos deux rumens artificiels“.

visuels article na FR2

11h – Etude de nouvelles demandes

Anca et son équipe sont en réunion téléphonique avec un Chef de Produit Nutrition Animale, à propos d’une nouvelle formulation à tester. “Nous sommes organisés comme prestataires de service pour les filiales du Groupe. Nous gérons chaque demande comme celle d’un client à part entière pour lequel nous menons à bien un projet en partenariat avec lui. Sur chaque projet, je désigne un référent, qui est le point de contact unique sur le programme“, détaille la responsable.

14h – Accompagner la montée en puissance

Après la pause déjeuner, Anca entre en réunion avec un autre membre de son équipe afin de faire un point sur les protocoles de test des deux nouveaux digesteurs artificiels destinés à l’étude de la digestion des espèces monogastriques, c’est-à-dire avec un seul estomac, porcs et volailles notamment. À 15h, retour au bureau pour étudier quelques candidatures reçues le matin-même. Deux CV lui semblent intéressants. Elle les montrera demain au reste de l’équipe.

visuels article na FR3

16h – Premiers prélèvements

Cela fait déjà six heures que les premiers essais de fermentation sont lancés. Anca passe voir son équipe pour regarder les résultats. “Nous mesurons notamment les quantités de fibres digérées. C’est un critère majeur pour les agriculteurs. Il détermine une partie du rendement de la digestion par la vache et donc le gain économique potentiel pour l’éleveur“, insiste Anca. En parallèle les rumens sont connectés et délivrent en temps réel les volumes de gaz produits, en direct via le WiFi sur l’ordinateur central du rumen artificiel principal. C’est un indicateur également très important pour mesurer l’impact environnemental d’une formule via l’émission de gaz à effet de serre. 17h. Anca se plonge dans une synthèse de résultats d’une campagne d’essais que son équipe vient de finaliser. 

Partager l'article : TWEETER LINKEDIN FACEBOOK GOOGLE +

+

TIMAC AGRO

Découvrir nos filiales à l'international

Fermer
Asie

Chine

Océanie
Fermer
Fermer
Amérique du Nord

CanadaEtats-UnisMexique

Moyen Orient
Fermer

Turquie